Tremplin, un acteur de l’économie locale et solidaire


Les associations intermédiaires sont des associations  conventionnées par l'Etat ayant pour objet l'embauche des personnes sans emploi, rencontrant des difficultés sociales et professionnelles particulières, en vue de faciliter leur insertion professionnelle en les mettant à titre onéreux à disposition de personnes physiques ou de personnes morales L'association intermédiaire assure l'accueil des personnes ainsi que le suivi et l'accompagnement de ses salariés en vue de faciliter leur insertion sociale et de rechercher les conditions d'une insertion professionnelle durable.

Article L5132-7 du code du travail


Les Associations Intermédiaires

Nées dans le début des années 80 pour répondre aux problèmes posés par le développement du chômage de longue durée, les associations intermédiaires permettent de maintenir ou de remettre en situation de travail des personnes éloignées de l’emploi dans le cadre de mises à disposition, pour des périodes plus ou moins longues, auprès de particuliers, de collectivités et d'entreprises. Ces personnes, que l’économie traditionnelle ne sait pas remettre en emploi, gardent ainsi ou retrouvent dans la société leur place d’acteur économique et social.

Place des associations intermédiaires : un outil original au service de l'insertion

  • L'association intermédiaire se veut intermédiaire :
  • entre un demandeur d'emploi et un employeur ponctuel ;
  • entre la personne en difficulté et les organismes susceptibles de l'aider à faire face à ses divers problèmes et à leur chercher des solutions ;
  • entre le non emploi et l'emploi stable ;
  • entre le domaine social et le domaine économique.

article

Pour réaliser cet objectif, elle procure à ses intervenants un salaire en contrepartie d'un travail effectué et se place ainsi résolument dans le champ de l'activité économique ; elle assure un accompagnement social personnalisé permettant à la personne concernée de mieux faire face aux freins à l’emploi qu’elle peut ressentir et contribue par là-même à la cohésion sociale de notre société ; elle se place ainsi résolument dans le champ social ; L'une des originalités des associations intermédiaires est la prise en charge globale de la personne avec tous ses problèmes et la recherche de solutions à ces problèmes avec les partenaires les mieux adaptés. En procurant un travail ponctuel salarié aux personnes en difficulté, l'association intermédiaire contribue donc à leur reconnaissance sociale et leur permet de passer d'un état d'assisté à celui d'acteur de la vie de notre société.

Mais au-delà de cette reconnaissance sociale, le travail salarié, si partiel soit-il pour certains des intervenants, permet de s'insérer dans une dynamique d'activité et de se réaccoutumer au travail. Il s'accompagne en général d'un certain nombre de conséquences positives :

  • redécouverte de la confiance en soi
  • redécouverte que d'autres leur font confiance, notamment les permanents et les bénévoles de l'association, l'employeur temporaire, les partenaires sociaux intervenant dans le parcours de réinsertion redécouverte de compétences "endormies" par la mise en évidence de l'aptitude à utiliser ou transposer d'anciennes capacités professionnelles à travers l'exercice d'une activité réelle.

L'étape ultime de cette progression consiste pour la personne à retrouver la capacité à s'engager par contrat dans une démarche personnelle et autonome. Dans de nombreux cas, l'intervenant redevient un acteur dynamique de sa propre recherche d'un emploi stable, ce qui reste l'objectif final de l'action des associations intermédiaires.

Activités Logement

ACCOMPAGNEMENT SOCIAL AU LOGEMENT

accompagnementSOS Solidarité anime ce dispositif depuis1993 sur le canton de Roissy-en-Brie (Roissy-en-Brie, Pontault-Combault,Ozoir-la-Ferrière et Pontcarré). Pour cela, SOS Solidarité est conventionné par le Conseil Départemental de Seineet- Marne dans le cadre d’un appel à projet renouvelé tous les 3 ans. Deux postes de travailleurs sociaux sont financés pour prendre en charge l’équivalent de 60 familles par an.

L’ASLL est une prise en charge globale.L’accompagnement est contractualisé et comprend un projet d’actions qui vise une solution stabilisée et pérenne pour les familles. La durée d’accompagnement varie de 6 à 24 mois selon la complexité des situations.

L’équipe de travailleurs sociaux apporte une aide dans toutes les démarches liées au logement, en renforçant le processus d’autonomie pour anticiper par la suite toute difficulté.

Pour cela, l’accompagnement et les rencontres se font à domicile et dans les locaux de l’association.

Objectifs

  • Accompagner les ménages dans leur projet d’accès au logement et faciliter leur maintien dans un habitat durable,
  • Aider dans la gestion du budget et prévenir les impayés de loyers.
  • Favoriser l’autonomie dans les démarches administratives et l’accès aux droits.
  • Permettre une bonne appropriation et utilisation du logement.
  • Contribuer à l’intégration dans le cadre de vie.

MÉDIATION LOCATIVE – GESTION DE LOGEMENT INTERMÉDIAIRE

mediationSOS Solidarité est conventionnée annuellement par le Conseil Départemental au titre de la Médiation Locative,nous permettant de capter des logements en vu de les sous-louer à des familles repérées en difficulté.

Notre convention porte sur 40 logements annuels, pour lesquels nous percevons une aide à la gestion locative par logement occupé et pour l’accompagnement social réalisé pour une période maximale de 24 mois.

Le ménage est sous locataire et son contrat mentionne l’objectif de faire glisser le bail à son nom c’est-à-dire, lui permettre d’accéder à un logement autonome sous certaines conditions, idéalement dans les deux années d’accompagnement.

Objectifs

  • la définition du projet, sa mise en adéquation avec la situation réelle,
  • la mise à jour administrative, le règlement des difficultés pouvant faire obstacle à l’accès (dettes, démarches officielles, documents…),
  • le travail sur le budget à la fois au plan général (ouverture de droits,mensualisation du budget, planification des remboursements, économies…) et au plan du relogement
  • (Paiement du loyer, prévision des frais liés au déménagement, FSL accès…),
  • l’information sur les conditions d’accès,le déménagement, les droits, les devoirs, l’assurance, l’énergie,…
  • l’accompagnement à l’entrée dans les lieux (appropriation des lieux, entretien du logement, découverte du quartier).

ACCOMPAGNEMENT VERS ET DANS LE LOGEMENT

accompagnement dans logementSOS Solidarité intervient au titre du Fonds National pour l‘Accompagnement Vers et Dans le Logement, depuis 2012, en sous-traitance de l’association Habitat Éducatif, un des opérateurs du dispositif, avec les associations BAIL et La Rose des Vents en Seine-et-Marne.

Un Fonds National d’Accompagnement Vers et Dans le Logement(FNAVDL) a été créé par la loi en juillet 2011.Il finance de l’accompagnement verset dans le logement (AVDL) pour aider au relogement des personnes reconnues prioritaires et urgentes par les commissions de médiation dans le cadre du Droit au Logement Opposable (DALO).

Il s’agit de ménages rencontrant au-delà des difficultés financières,des difficultés d’insertion sociale ou un cumul de ces deux difficultés.

L’AVDL comprend deux phases. A l’issue du diagnostic, si un accompagnement est recommandé, il peut être orienté vers la recherche de logement,sa gestion, et/ou la vie sociale dans et hors du logement.

Le dispositif est financé par la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Hébergement et le Logement et coordonné par la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.

MAITRISE DOUVRAGE D’INSERTION

maitrise douvrageSOS Solidarité a réalisé plusieurs opérations de maîtrise d’ouvrage d’insertion générant la réalisation de 23 logements dits très social (loyer très modéré). Les opérations se sont déroulées de1993 à 2009 exclusivement sur la commune de Pontault-Combault (3 opérations en bail à réhabilitation concernant9 logements et 3 opérations d’acquisition-amélioration concernant17 logements).

L’association a acquis une expérience dans le montage d’opérations, et revêt depuis un statut de bailleur, avec la fonction de gestion locative immobilière.

Étant donné la réforme des agréments en 2009 et des nouvelles modalités d’intervention, nous n’avons pas sollicité une demande d’agrément.

A ce jour, notre mission consiste à gérer nos résidences et à en assurer la gestion locative, en partenariat avec la ville de Pontault-Combault et la Direction Départementale de la Cohésion Sociale.